Coronavirus : dépistage et suivi des contacts

Afin de ralentir la propagation du coronavirus, il est important de rapidement savoir qui est contaminé au coronavirus et avec qui la personne contaminée a récemment été en contact.

Si vous êtes malade et que vous présentez des symptômes du coronavirus, un docteur ou un infirmier vous fera passer un test de dépistage du coronavirus. Si le résultat du test est positif, il est alors important de savoir avec qui vous avez été en contact.

Suivi des contacts
Le suivi des contacts a lieu par téléphone, par un collaborateur des autorités belges. Si vous séjournez dans un centre d’accueil, le suivi des contacts aura lieu avec un collaborateur du centre d’accueil.

Ensemble, vous établirez une liste des noms de toutes les personnes avec qui vous avez été en contact récemment. Pensez aux contacts que vous avez eus dans les 2 jours précédant vos symptômes, par exemple des membres de votre propre famille, un ami avec qui vous avez fait une promenade, vos collègues, vos accompagnateurs…

Le collaborateur des autorités va appeler vos contacts (c’est-à-dire les personnes avec qui vous avez été en contact) et donnera des conseils sur les mesures de précaution qu’ils doivent prendre.

Comment serez-vous contacté(e) ?
Le collaborateur des autorités vous contactera par téléphone (numéro 02 214 14 19), par SMS (numéro 8811), par lettre ou par mail.

Vous ne comprenez pas les questions ? Demandez de l’aide à votre assistant social ou à un collaborateur du centre d’accueil.

Il est important pour la santé publique que vous collaboriez au suivi des contacts. Vous aidez ainsi à ralentir la propagation du coronavirus.

Protection de vos données

Le collaborateur des autorités traite les informations que vous lui donnez de manière confidentielle.

  • Les informations que vous donnez sont uniquement utilisées pour donner des conseils à vos contacts.
  • Seul le service de santé du gouvernement a accès à votre liste de contacts. Pas votre travail, votre famille, votre école, la police ou tout autre service public.
  • Les contacts de votre liste ne connaîtront pas votre nom. Vous restez anonyme.
  • La personne qui appelle vos contacts est tenue au secret professionnel. Vos données sont conservées dans une banque de données sécurisée du gouvernement.
  • Les informations que vous donnez ne sont pas utilisées pour contrôler si vous respectez bien les mesures. Les informations ne sont pas partagées avec la police ou avec d’autres services de contrôle.